Des fonds européens au service du territoire

Publié le Vendredi 25 octobre 2019

Le saviez-vous ? Près de 120 projets dans le Lot-et-Garonne ont bénéficié de crédits européens sur la programmation 2014-2020, dans le cadre du programme opérationnel FEDER-FSE.

C’était le sujet de discussion à Saint-Vite le mercredi 23 octobre 2019 dans le cadre de la soirée d’échanges sur le thème « Fonds de cohésion, des fonds au service de l’économie locale », animée par Didier Delanis, Président de la Maison de l’Europe de Lot-et-Garonne/Centre d’Information Europe Direct, action réalisée en partenariat avec la commune de Saint-Vite et le Conseil Départemental de Lot et Garonne, représentés par Daniel Borie Maire de Saint-Vite, Conseiller départemental du Fumélois, Vice-président du Conseil Départemental. De nombreux représentants d’entreprises, d’associations, et de collectivités étaient présents pour échanger avec Samuel BROSSARD Directeur général adjoint, Direction des Fonds Européens au Pôle Europe et International au Conseil Régional de Nouvelle-Aquitaine.

Cette soirée était l’occasion de se renseigner sur l’utilisation des fonds durant la période 2014-2020 et d’aborder les perspectives de la future programmation.

Les fonds de cohésion se composent :

• - Du FSE (Fonds Social européen) : le principal levier financier de l’Union européenne pour la promotion de l’emploi.

Le FSE intervient sur les thématiques suivantes :

• Améliorer les possibilités d'emploi,

• Renforcer l'inclusion sociale et lutter contre la pauvreté,

• Promouvoir l'éducation, l’acquisition de compétences et l’apprentissage tout au long de la vie,

• Renforcer les capacités administratives.

- Du FEDER (le fonds européen de développement régional) : qui intervient dans le cadre de la politique de cohésion économique, sociale et territoriale. Il a pour vocation de renforcer la cohésion économique et sociale dans l'Union européenne en corrigeant les déséquilibres entre ses régions.

Le FEDER intervient sur les thématiques suivantes :

• Investir dans la recherche, le développement technologique et l’innovation,

• Améliorer la compétitivité des PME,

• Favoriser le développement des technologies de l’information et de la communication,

• Soutenir la transition vers une économie à faibles émissions de carbone.

C’est ainsi que dans le Fumélois par exemple l’association d’insertion « L’Escale » a bénéficié de plus de 46000€, la fromagerie de la Lémance de 900 000€ tout comme Roucadil 900 000€.

D’autres fonds viennent s’agréger pour favoriser le Développement rural, tel le FEADER (Fonds européen Agricole pour le Développement Rural). Ainsi, la commune de Saint-Vite a perçu 500 000€ pour la remise en service de l’écluse, 19 900€ ont été versés pour l’installation d’un jeune agriculteur et l’EARL Eden BLANCHARD a perçu 12 142€ pour l’aménagement de bâtiments agricoles.

Par ailleurs, le mythe selon lequel la France ne consommerait pas les Fonds européens qui lui sont alloués a été démenti.

Les porteurs de projet présents dans le public ont pu témoigner de leur expérience et malgré la lourdeur administrative du montage et du suivi de ces dossiers, l’aide et le soutien des services de gestion, tant au niveau départemental que régional, ont été soulignés.

Un débat contradictoire sur la desserte ferroviaire a animé la salle…

Les échanges se sont poursuivis autour du verre de l’amitié offert par la commune, dont le maire Daniel Borie a su réserver un accueil chaleureux à l’ensemble de ses hôtes.

Retrouvez tous les projets financés sur la cartographie créée par la Maison de l’Europe de Lot-et-Garonne/CIED Moyenne Garonne sur la page suivante : https://www.maisoneurope47.eu/fonds-cohesion-lot-et-garonne

Laisser un commentaire
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
L'Europe progresse, progressez avec elle en restant connecté.