Schengen : les frontières européennes devraient s'ouvrir à 15 pays tiers le 1er juillet

Publié le Mardi 30 juin 2020
https://fr.freepik.com/vecteurs-libre/illustration-vectorielle-aeroport-file-attente_7416532.htm#query=Aeroport&position=32

Les Vingt-Sept se sont entendus pour rouvrir leurs frontières extérieures à certains pays dès le mercredi 1er juillet. La liste comprend 15 Etats dont la Chine, mais exclut les Etats-Unis et la Russie.

Quinze jours après avoir rouvert plusieurs de leurs frontières intérieures, les 27 pays de l'Union européenne avaient jusqu'au mardi 30 juin midi pour se prononcer sur la question plus épineuse de leurs frontières extérieures. Finalisée vendredi par leurs ambassadeurs au terme de difficiles discussions, la mesure - non contraignante - prévoit d'autoriser les résidents de quinze d'Etats à se rendre en Europe dès le 1er juillet.

Bien que dans un dossier aussi délicat, "une décision à l’unanimité [soit] plus souhaitable" [Le Soir], la liste peut se contenter d'une majorité qualifiée en sa faveur, à savoir "15 États sur 27, représentant au moins 65% de la population européenne" [L'Echo]. A l'heure où nous écrivons, celle-ci n'a pas encore été officiellement validée.

Si elle l'était, l'UE ouvrirait ainsi ses frontières extérieures à une quinzaine de pays tiers, à savoir : "l'Algérie, l'Australie, le Canada, la Géorgie, le Japon, le Monténégro, le Maroc, la Nouvelle-Zélande, le Rwanda, la Serbie, la Corée du Sud, la Thaïlande, la Tunisie et l'Uruguay (feu vert aussi pour Andorre, Monaco, le Vatican et Saint-Marin)" [Les Echos]. La Chine figure également sur la liste, à condition qu'elle-même accueille des Européens. "Ce qui est très loin d'être acquis", d'après les informations des Echos.

Lire la suite

Source : www.touteleurope.eu

Laisser un commentaire
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
L'Europe progresse, progressez avec elle en restant connecté.