Les labels énergétiques européens évoluent pour devenir plus simples et plus compréhensibles

Publié le Lundi 1 mars 2021
Source : EC - Audiovisual Service

Ce lundi 1er mars, de nouvelles étiquettes énergétiques utilisant une échelle révisée de A à G seront disponibles sur les lave-vaisselle, les machines à laver, les réfrigérateurs et les dispositifs d’affichage électroniques dans tous les magasins de l’UE.

Ce changement s’inscrit dans la politique ambitieuse et volontariste que mène l’UE pour améliorer en permanence l’efficacité énergétique des appareils domestiques. L’objectif est de réduire nos émissions carbone et notre dépendance à l’égard des importations d’énergie, tout en diminuant les coûts de l’énergie pour les citoyens et les entreprises dans toute l’UE. Ce qui doit nous aider à parvenir à la neutralité carbone d’ici à 2050.

Retour à l’échelle initiale de A à G

Le succès des étiquettes énergétiques de l’UE a largement contribué à améliorer l’efficacité énergétique des appareils électriques qui font partie de notre quotidien. Il a aussi permis aux fabricants de continuer à innover et à développer de plus en plus de produits économes en énergie. Pour certaines catégories de produits, comme la classe «A» ne permettait plus de décrire les modèles les plus sobres en énergie, il a fallu ajouter les classes A+, A++ ou même A+++ au système. Dans le même temps, les classes inférieures (E, F, G) ont été progressivement supprimées pour certaines catégories de produits en raison des exigences en matière d’écoconception ou parce qu'elles sont devenues totalement inutiles.

D’où le retour au 1er mars à une nouvelle échelle plus simple utilisant uniquement les lettres de A à G. Le grand principe est qu'au départ, la classe A sera vide et que très peu de produits se trouveront dans les classes B et C, afin que de nouveaux produits plus économes en énergie puissent être conçus et développés et être intégrés dans ces classes.

Les détaillants auront 14 jours pour mettre en place ces nouvelles étiquettes.

Comment lire la nouvelle étiquette ?

Les consommateurs européens devraient pouvoir réaliser d'importantes économies d’énergie grâce au remaniement des étiquettes:

·       Les nouvelles étiquettes présenteront une échelle plus simple (de A à G) et il sera plus facile de comparer l’efficacité énergétique entre différents produits.

·       L’étiquette énergétique de l’UE est neutre du point de vue linguistique, une exigence essentielle au sein du marché intérieur de l’UE, qui compte 24 langues officielles.

·       En scannant un code QR dans le coin supérieur droit de l'étiquette, les consommateurs auront accès à des informations plus détaillées sur les produits dans la base de données européenne sur l'étiquetage énergétique (EPREL).

·       Les nouvelles étiquettes peuvent également comporter des icônes montrant des informations telles que la capacité ou les dimensions du produit, le niveau de bruit ou la consommation d’eau, fournissant ainsi aux consommateurs des informations utiles visibles en un coup d'œil.

·       Pour les lave-vaisselle et les machines à laver, les nouvelles étiquettes indiqueront la consommation électrique sur 100 cycles de lavage (et non plus la consommation électrique annuelle estimée sur la consommation en stand-by).

Pour en savoir plus, cliquez ici.

Laisser un commentaire
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
L'Europe progresse, progressez avec elle en restant connecté.