Journée internationale contre l’homophobie, la transphobie et la biphobie: des efforts supplémentaires sont nécessaires pour lutter contre la discrimination

Publié le Lundi 18 mai 2020

Le 17 mai est la Journée internationale contre l'homophobie, la transphobie et la biphobie. Le Berlaymont, siège de la Commission européenne, sera illuminé aux couleurs de l'arc-en-ciel à cette occasion. La commissaire européenne à l'égalité, Helena Dalli, participe ce soir à un Dialogue citoyen sur ce thème.

La Journée internationale contre l’homophobie, la transphobie et la biphobie, célébrée le 17 mai, est l’occasion d’attirer l’attention sur la discrimination, la peur et la violence que la communauté des personnes lesbiennes, gays, bisexuelles, transgenres et intersexuées (LGBTI) continue de subir dans le monde.

Comme chaque année, le Berlaymont, siège de la Commission européenne, sera illuminé la veille dans les couleurs de l’arc-en-ciel, en soutien à la communauté LGBTI.

À l’approche de cette Journée internationale, Mme Věra Jourová, vice-présidente chargée des valeurs et de la transparence, a déclaré ce qui suit à ce propos : «Personne ne devrait avoir peur de marcher dans la rue en tenant la main d’une personne aimée. L’Europe défendra toujours vos libertés et droits fondamentaux. Nous sommes une Union où tous sont égaux».

Mme Helena Dalli, commissaire à l’égalité, a quant à elle déclaré : «La crise du coronavirus a un impact accru sur les personnes de la communauté LGBTI, dont certaines ont besoin d’être protégées contre des actes de violence domestique de la part de parents ou de colocataires homophobes, ou connaissent des difficultés économiques et d’emploi qui s’accentuent encore en raison de l’impact économique de la crise. Je souhaite une Union européenne dans laquelle personne ne souffre à cause de son identité, mais où celle‑ci est au contraire mise en valeur.»

M. Josep Borrell, haut représentant de l’Union européenne, a également fait une déclaration au nom de l’UE, disponible ici.

L’Agence des droits fondamentaux de l'Union européenne a en outre publié les résultats de son enquête sur les crimes de haine et la discrimination à l’encontre des personnes LGBTI. L’enquête montre que les personnes LGBTI assument aujourd’hui plus ouvertement leur identité. Toutefois, le niveau de peur, de violence et de discrimination reste élevé dans la société.

Le rapport souligne la nécessité d’améliorer l’acceptation sociale des personnes LGBTI et de lutter contre la discrimination. La Commission européenne présentera en 2020 une nouvelle stratégie globale en faveur de l’égalité de traitement à l'égard des personnes LGBTI+. La commissaire Dalli participera également aujourd’hui, à 17 heures, à la conversation en ligne sur l’égalité des personnes LGBTI+ en temps de coronavirus.

Lire la suite

Source : Commission Européenne

Laisser un commentaire
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
L'Europe progresse, progressez avec elle en restant connecté.