Google, une relation d’amour-haine avec l’Europe

Publié le Lundi 8 février 2016
Si vous trouvez l’Union européenne compliquée, mettez-vous à la place des non-Européens qui ont « l’Europe » comme interlocuteur. « L’Europe », c’est-à-dire 28 Etats et états d’âme, représentés par une superstructure d’une sophistication telle que les Vingt-Huit eux-mêmes ont parfois du mal à s’y retrouver. L’ambassadeur chinois auprès de l’UE, on peut le parier, doit parfois y perdre son latin à lui. Mais ces dernières années, ce sont surtout les nerfs des bataillons de juristes et de lobbyistes déployés par les géants américains du high-tech à Bruxelles qui ont été mis à rude épreuve.
 
Laisser un commentaire
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
L'Europe progresse, progressez avec elle en restant connecté.