Covid-19 : en Europe, le déconfinement se poursuit

Publié le Lundi 11 mai 2020

Ce lundi 11 mai, le continent poursuit son déconfinement progressif avec la levée de certaines mesures de distanciation sociale en France et en Espagne notamment. Pays le plus touché en Europe, le Royaume-Uni a quant à lui repoussé cette échéance, tandis que l'Allemagne observe une légère recrudescence de l'épidémie.

"La France est l'un des derniers pays d'Europe à entamer la levée de ses restrictions lundi", annonce le JDD. Après huit semaines de confinement, la France reprend petit à petit le chemin de l'activité ce lundi 11 mai, avec la réouverture de "400 000 commerces (…) qui représentent 875 000 emplois", indique le ministre de l'Economie et des Finances Bruno Le Maire, cité par Euronews. Si l'épidémie de Covid-19 a fait plus de 26 000 morts en France, les mesures de confinement, "globalement respectées sur l'ensemble du territoire", ont "permis une nette décrue" [La Tribune avec AFP].

Déconfinement à géométrie variable

Le contexte reste néanmoins critique, et l'équilibre précaire. Sans vaccin ni traitement ou immunité collective, le pays doit s'accommoder "d'une vie qui ne sera pas celle d'avant" : "Il faudra souvent sortir masqué, notamment dans les transports. Et des règles strictes de 'distanciation' seront appliquées sur les lieux de travail comme dans les magasins", poursuit le média. Une réalité encore plus tangible pour un gros tiers du pays où la circulation du virus et la surcharge des services hospitaliers restent encore élevées. Les territoires classés en zone rouge - l'Île-de-France, les Hauts-de-France, la Bourgogne-Franche-Comté et le Grand Est- restent soumis à un régime plus strict que la moyenne : "32 départements au total et près de 27 millions d'habitants [demeurent] dans un confinement encore très contrôlé", résume Le Point. Le déconfinement a même été repoussé à une date ultérieure à Mayotte.

Ces mesures à géométrie variable sont aussi observées en Espagne. Si certaines des régions les moins touchées par l'épidémie ont repris l'activité la semaine dernière, le plan de "retour à la normale" autorisant la réouverture partielle des commerces, bars et restaurants a été appliqué à la moitié du pays ce lundi 11 mai. "Ni Madrid ni Barcelone, les deux villes les plus touchées par la pandémie, ne sont concernées, pas plus que Grenade et Malaga dans le sud ou Valence sur la côte Est. Le nord, de la Galice frontalière du Portugal au Pays basque qui jouxte la France, et des villes de l'intérieur comme Séville et Saragosse bénéficieront du nouveau régime", précise Euronews. Avec les mêmes appels à la prudence martelés par le gouvernement : "le virus n'a pas disparu, il est toujours là à l'affût", a ainsi rappelé le Premier ministre Pedro Sánchez, cité par le média.

Lire la suite

Article de : https://www.touteleurope.eu/revue-de-presse/revue-de-presse-covid-19-en-...

 

Laisser un commentaire
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
L'Europe progresse, progressez avec elle en restant connecté.