Coronavirus: la Commission conclut des discussions préliminaires avec Valneva en vue de se procurer un nouveau vaccin potentiel

Publié le Mercredi 20 janvier 2021
Image : freepick.com

La Commission européenne a conclu aujourd'hui des discussions préliminaires avec l'entreprise pharmaceutique Valneva en vue d'acheter son vaccin potentiel contre la COVID-19. Le contrat envisagé avec Valneva prévoirait la possibilité, pour tous les États membres de l'UE, d'acheter ensemble 30 millions de doses dans un premier temps, puis jusqu'à 30 millions de doses supplémentaires.

La finalisation des discussions préliminaires, intervenue ce jour, vient grossir les rangs d'un portefeuille déjà large et sécurisé de vaccins à produire en Europe, qui comprend les contrats déjà signés avec AstraZeneca, Sanofi-GSK, Janssen Pharmaceutica NV, BioNTech-Pfizer, CureVac et Moderna ainsi que les discussions préliminaires conclues avec Novavax. Ce portefeuille diversifié de vaccins permettra à l'Europe d'être bien préparée à la vaccination une fois que l'innocuité et l'efficacité des vaccins auront été prouvées, comme c'est déjà le cas des vaccins de BioNTech/Pfizer et Moderna, qui ont récemment été autorisés dans l'UE. Les États membres ont la possibilité de donner des vaccins aux pays à revenu faible et intermédiaire ou de les réorienter vers d'autres pays européens.

La présidente de la Commission européenne, Ursula von der Leyen, s'est exprimée à ce propos: «En raison de la persistance de la pandémie de COVID-19 en Europe et dans le monde, il est plus important que jamais que tous les États membres aient accès à un éventail de vaccins aussi large que possible pour contribuer à la protection des populations, en Europe et au-delà. L'avancée d'aujourd'hui en vue de parvenir à un accord avec Valneva complète encore le portefeuille de vaccins de l'Union et témoigne de l'engagement de la Commission à trouver une solution durable à la pandémie.»

Stella Kyriakides, commissaire à la santé et à la sécurité alimentaire, a poursuivi en ces termes: «Avec ce huitième vaccin, nous enrichissons l'éventail déjà large et diversifié de vaccins de notre portefeuille. Ce faisant, nous pouvons maximiser nos chances de faire en sorte que tous les citoyens puissent avoir accès à des vaccins sûrs et efficaces d'ici la fin de l'année 2021. Tous les États membres ont lancé leurs campagnes de vaccination et vont recevoir un nombre croissant de doses afin de couvrir leurs besoins au cours de cette année.»

Lire la suite : Commission Européenne : https://ec.europa.eu/commission/presscorner/detail/fr/ip_21_51

Laisser un commentaire
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
L'Europe progresse, progressez avec elle en restant connecté.