Egalité entre les femmes et les hommes : où en est-on dans l’Union européenne ?

L’égalité des genres constitue l’une des priorités de la Commission européenne dirigée par Ursula von der Leyen. Mais où en est-on ? Qu’en est-il dans chaque Etat membre ? Globalement, les inégalités femmes-hommes tendent à diminuer, mais sont encore loin d’avoir disparu.

Que ce soit au travail ou à la maison, l’égalité femmes-hommes est encore à atteindre. Si les écarts sont plus ou moins importants selon les Etats membres, les réduire constitue de manière générale un long processus. En 2023, les Etats membres de l’UE ont obtenu une note moyenne de 70,2 sur 100 en termes d’indice d’égalité de genre, outil de mesure conçu en 2013 par l’Institut européen pour l’égalité entre les hommes et les femmes. Un chiffre qui pour la première fois dépasse la barre des 70 points avec une progression de 1,6 points depuis 2022. 

Les inégalités hommes-femmes se reflètent notamment à l’endroit des salaires. En 2022, les femmes gagnaient en moyenne 12,7 % de moins que les hommes dans l’UE, d’après Eurostat.

L’écart grimpe jusqu’à 21,3 % en Estonie. Le Luxembourg est en revanche le seul pays de l’UE où les femmes sont légèrement mieux payées que les hommes, avec des salaires 0,7 % plus élevés. Quant à la France, elle se situe au-dessus de la moyenne européenne en matière d’inégalités salariales, les hommes gagnant 13,9 % de plus que les femmes, contre 15,6 % en 2020.

Pour réduire ces écarts, l’Union européenne a adopté en mai 2023 une directive fixant des règles de transparence des rémunérations. Le texte impose aux Etats membres de mettre en place, d’ici le 7 juin 2026, des dispositifs permettant une meilleure transparence et une meilleure communication des salaires, aussi bien pendant la phase de recrutement que pendant l’exécution du contrat de travail.

Pour lire la suite de l’article, cliquez ici !

Source : www.touteleurope.eu

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

E-learning 2023/2024

L’adhésion annuelle à l’association 19 € et 12 € pour les demandeurs d’emploi, est nécessaire pour toute inscription ou cours à un atelier.

E-learning / Blended learning

  • Face à face pédagogique à distance avec exercices en ligne :
    Sur devis
  • Accès seulement aux exercices en illimité
    100 € accès illimité pour une période de 6 mois
  • Plateforme de préparation pour les tests
    Forfait de 100€ par test et par langue. Accès illimité pour une période 6 mois

LES TARIFS 2024/2025

Adhésion annuelle : 20 € – Demandeurs d’emploi : 14 €

Cours annuels





Cours d’Allemand

Forfait 395.20€ / an (soit 7.60€/h) pour un module de 52h, et en complément , un accès en illimité à des exercices en ligne : 100 € pour 6 mois (voir E-learning). avec possibilité de paiements échelonnés.

Forfait 319.20€ (soit 7.60€/h) pour un module de 42h, avec possibilité de paiements échelonnés.

Cours de Français Langue EtrangèreForfait 304€ (soit 7.60€/h) pour un module de 40h (4h/semaine), avec possibilité de paiements échelonnés.

Cours individuels 

Devis sur demande. 

E-Learning/ Blended-Learning

*Face à face pédagogique à distance avec exercices en ligne illimités : Sur devis

*Accès seulement aux exercices en illimité : 100€ pour 6 mois

Plateforme de préparation pour les testsForfait de 100€ par test et par langue. Accès illimité pendant 6 mois.
Les supports pédagogiques sont à la charge du stagiaire.

Ouverture des cours sous réserve d’un nombre suffisant de stagiaires.

Les cours annuels en groupe débutent à partir du 7 octobre 2024 et se termineront au plus tard le 30 juin 2025 (ou 31 juillet en cas de report).

Fermeture exceptionnelle
de la Maison de l'Europe de Lot-et-Garonne
Portes ouvertes virtuelles
Maison de l'Europe de Lot-et-Garonne