L'Histoire de la Construction Européenne et ses Symboles

L'Histoire de la Construction Européenne et ses Symboles

L’Union Européenne est une institution internationale et régionale qui a aujourd’hui pour objectif de créer une Europe politique et d’unifier au-delà de toutes les diversités les nations européennes.

Un peu d’histoire …

Certains disent que les sources de l'UE remontent à Kant au XVIIIe siècle avec son idée de « paix perpétuelle » ou à Victor Hugo au XIXème qui parle d' « Etats-Unis d'Europe ». Dès le début du XXème siècle, Aristide Briand défend une « Europe unie » à la SDN pour éviter que la France et l'Allemagne ne continuent à se déchirer. Churchill en 1950 invite les « ennemis à se réconcilier ». On se trouve après la 2ème guerre mondiale dans une Europe dévastée et reléguée au 2nd plan face aux Etats-Unis ou au bloc soviétique. Face aux rivalités des grandes puissances, il faut que les pays d’Europe se rapprochent pour garantir une paix durable. Cependant, deux visions du projet s’opposent : Fédéraliste et Coopération intergouvernementale. Robert Schuman, ministre des Affaires Etrangères français va décider de développer la méthode des « petits pas ». Il reprend l’idée de Jean Monnet d’unifier les productions de charbon et d’acier, qui constituent les principales industries de guerre sous une Haute Autorité Supranationale. Robert Schuman propose le 9 mai 1950 la création de la Communauté Economique du Charbon et de l’Acier. Le traité instituant cette communauté sera signé le 18 avril 1951 par 6 pays fondateurs : l’Allemagne, la France, l’Italie, la Belgique, le Pays-Bas et le Luxembourg.

Cette union va progresser de deux manières : approfondissements de ses compétences et élargissements à de nouveaux membres.

Le 25 mars 1957, on signe deux traités : la CEE Atomique(Euratom) et la Communauté Economique Européenne pour intégrer à la communauté d’autres secteurs de l’économie. Elle pose « les fondements d’une union sans cesse plus étroite entre les peuples européens ». C’est le début du « marché commun ».

Le 11 janvier 1960 est créé le Fonds Social Européen (FSE) qui a pour but de soutenir la formation et la reconversion professionnelle des travailleurs.

La Politique Agricole Commune est lancée le 30 juillet 1962 et se fonde sur trois principes : unicité des marchés, préférence communautaire et solidarité financière. Elle entrainera une modernisation rapide de l’agriculture en Europe.

Le 8 avril 1965, la CECA, CEE et CEEA fusionnent. On parle désormais de Communautés Européennes.

Le 1er juillet 1968, l’union douanière entre en vigueur.

A la fin des années 60, les six sont frappés par des désordres monétaires qui nuisent au bon fonctionnement du marché commun. Ils élaborent un système pour réduire les fluctuations et introduisent le serpent monétaire le 24 avril 1972. On peut le voir comme un vieil ancêtre de l’euro.

Le 1er janvier 1973 : le Royaume-Uni, le Danemark et l’Irlande rejoignent les communautés. C’est le 1er élargissement.

Le Système monétaire européen est créé le 7 juillet 1978 pour limiter les fluctuations entre les monnaies. Il rencontrera un plus grand succès que le serpent monétaire.

Le 10 juin 1979, on élit le Parlement européen au suffrage universel direct. La française Simone Veil est portée à la tête de l’Assemblée.

Après avoir rattrapé son retard économique, la Grèce rejoint les communautés le 1er janvier 1981.

L’accord de Schengen sur l’espace de libre circulation des personnes est signé entre les pays du Bénélux, la France et l’Allemagne le 14 juin 1985 avant d’être étendu aux autres pays membres.

Après la chute de la dictature qui pesait sur eux, l’Espagne et le Portugal en voie de démocratisation peuvent rejoindre les Communautés le 1er janvier 1986.

L’Acte unique signé le 17 février 1986 réunit dans un même texte toutes les modifications apportées aux Traités communautaires.

Le 15 juin 1987 est créé le programme Erasmus.

Après la chute du mur de Berlin, l’Allemagne est réunifiée au sein des communautés européennes.

Le 7 février 1992, le Traité de Maastricht crée l’Union Européenne. La notion de Citoyenneté européenne apparait. Le Traité institue aussi une Politique Extérieure et de Sécurité Commune. On a alors une Union en 3 piliers : Economique (CEE) + PESC + Affaires Intérieures et Justice. Ce traité prévoit aussi le calendrier pour la création de la monnaie unique.

Le 1er janvier 1995, la Suède, la Finlande et l’Autriche rejoignent l’Union Européenne.

Le 2 octobre 1997, on signe le Traité d’Amsterdam qui crée un haut représentant pour la PESC et intègre dans le champ communautaire des questions de visas, d’asile et immigration.

On signe le Traité de Nice le 26 février 2001. Celui-ci avait pour but de réformer le système institutionnel qui apparaissait inadapté à l’Union élargie qui se dessinait.

Le 1er janvier 2002, l’Euro apparait sous forme de pièces et de billets dans les poches des consommateurs européens. Il était utilisé comme unité de compte depuis 1999.

Le 1er mai 2004, l’Union Européenne s’élargit à 10 nouveaux membres : Chypre, Malte, l’Estonie, la Hongrie, la Lettonie, Lituanie, la Pologne et la République Tchèque.

On signe le Traité établissant une constitution pour l’Europe le 29 octobre 2004.

La Bulgarie et la Roumanie rejoignent les 25 le 1er janvier 2007. L’UE compte désormais 27 membres.

La France assure la Présidence tournante du Conseil de l’Union européenne pour 6 mois à compter du 1er juillet 2008. Quatre priorités au programme : adoption du paquet « énergie-climat », bilan de santé de la PAC, Pacte européen sur l’immigration et l’asile et Europe de la défense. Durant ce mandat, surgiront le conflit russo-géorgien et la crise financière.

Le 1er décembre 2009 : Le Traité de Lisbonne signé 2 ans auparavant entre en vigueur. C’est le traité « simplifié » du traité « établissant une Constitution pour l’Europe ». Tous les piliers qui existaient fusionnent dans l’Union Européenne. Ce traité crée un Haut représentant de l’UE pour les affaires étrangères et la politique de sécurité et on précise la fonction de Président du Conseil.

Le 9 mai 2010 est créé le Fonds européen de stabilité financière.

Le 1er juillet 2013, la Croatie fait son entrée dans l’UE.

Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
L'Europe progresse, progressez avec elle en restant connecté.